Les recherches généalogiques dans le canton de Fribourg en général et à Treyvaux en particulier
Article mis en ligne le 12 août 2020
dernière modification le 17 octobre 2020

par Jean-Pierre Bielmann
Imprimer logo imprimer

Pour presque toutes les paroisses ou communes du canton de Fribourg, les recherches généalogiques peuvent être fastidieuses. En effet, les curés omettaient très fréquemment le côté maternel ou ne citaient que le prénom de la mère dans les actes de naissance. Une portion élevée des actes de mariage n’est pas filiative – seuls 151 actes mariages de Treyvaux sur 415 sont filiatifs entre 1640 et 1775. De très nombreux actes de décès se contentent de citer lapidairement le nom du défunt. Quand on connait la pauvreté du catalogue des prénoms alors en usage et leur répétition dans les différentes branches d’une famille voire au sein même d’une de ces dernières, les choses se compliquent à l’infini – selon les actes de baptême antérieurs à 1719, Jean désignait 16,6 % des garçons BIELMANN. Bref, l’historien des familles doit recourir à des sources complémentaires pour construire une filiation. Pour cela, il doit s’appuyer sur les compléments du nom de famille en revanche très présents dans les actes paroissiaux. Il privilégiera le nom d’une maison ou d’une terre qui pouvait rester dans la même famille sur plusieurs générations. En conséquence, il faut reconstituer les lignages par les titres de propriétés, les traités de mariage, les « assignaux » et les obligations... Il faut dépouiller les registres des notaires dont la collection constitue un trésor pour ne pas dire « le trésor » des Archives de l’Etat de Fribourg (AEF). Un vrai travail d’archivistes pour ne pas dire de romain. J’ai consacré une vingtaine d’années pour venir à bout des généalogies des BIELMANN du canton de Fribourg.

Pour Treyvaux, les AEF conservent par chance une partie d’un dépouillement des registres des notaires de la commune réalisé en son temps par un passionné d’histoire locale, Justin SCIBOZ (1892 – 1974). Il avait aussi écrit des notices historiques sur plusieurs familles, terres et bâtiments et plusieurs généalogies… Une vraie mine d’or et surtout un excellent point de départ pour toutes les recherches généalogiques sur les familles de Treyvaux.

Le généalogiste intéressé par ses ancêtres treyvalsiens aura tout intérêt de débuter ses recherches par le fonds Justin SCIBOZ qu’il complétera par ses propres recherches dans les registres paroissiaux, les recensements de population du XIXe siècle et les registres des notaires. Via l’examen de ces derniers, le passionné découvrira la vie intime de ses aïeux, une façon bien plus intéressante de faire de la généalogie que la simple compilation des noms dans de mornes listes ou des tableaux figés.

Cette méthode, je l’applique depuis plus de vingt-cinq ans. Elle m’a conduit à la rédaction d’une notice biographique sur chacun de mes ancêtres BIELMANN puis sur chacun des BIELMANN du canton de Fribourg. Vous pouvez découvrir le résultat de ce travail dans le Dictionnaire des BIELMANN du canton de Fribourg disponible ici.

Ma quête continue. Aujourd’hui, je reconstitue les lignages et les biographies de tous mes aïeuls fribourgeois. A Treyvaux, je m’appuie dans un premier temps sur le fonds Justin SCIBOZ puis sur mes propres catalogues d’actes notariés dressés dans le cadre de mes investigations sur les BIELMANN avant de rechercher les compléments nécessaires dans les actes notariés et paroissiaux, les recensements de population et toutes les sources disponibles.

Mes derniers travaux sont à votre disposition sous la forme de fascicules disponibles sur commande contre quelques timbres postaux dans la bibliolibrairie Bielmann’s shop. Toutefois, pour les personnes intéressées par les seuls noms et dates de vie de leurs ancêtres, j’ai décidé de les publier ici sous la forme de généalogies très simplifiées (numérotation « d’Aboville » avec les dates de mariage et de décès mais sans les dates de baptême). Si vous désirez vous référer à une partie de mes recherches dans une de vos propres publications notamment sur les sites internet de compilation de généalogies, je vous demande de préciser vos sources et de respecter les modalités de citation suivante :

« Jean-Pierre BIELMANN, Autour du dictionnaire des BIELMANN du canton de Fribourg, URL : http://www.bielmann.fr »

Pour des recherches généalogiques sur la paroisse de Treyvaux, vous trouverez dans le pdf ci-dessous des adresses utiles, la liste des sources disponibles sur les familles aux Archives de l’Etat de Fribourg et sur le web et quelques conseils de lectures et de sites internet.

Saint-Jean-le-Vieux, version du 17 octobre 2020
Jean-Pierre BIELMANN

Téléchargements Fichier à télécharger :
  • recherches_genealogiques_treyvaux_fribourg.pdf
  • 503.7 ko / PDF

Actus

Gazette n°38

A lire ICI

Sommaire :

La famille PUBLIOZ de Villarvolard

Généalogie surprise !

Les archives BIELMANN de Saint-Jean-le-Vieux

Les BIELMANN du canton de Fribourg - le dictionnaire Toujours disponible !!



puce Espace rédacteurs

RSS

2013-2020 © www.bielmann.fr ou .org - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.14